ALAIN


Page Courante  (01)   | 01   | 02   | 03   | 04   | 05   | 06   | 07   | 08   | 09   | 010   | 011   | 012   | 013   | 014   | 015   | 016   | 017   | 018   | 019   | 020   | 021   | 022   | 023   | 024   | 025   | 026   | 027   | 028   | 029   | 030   | 031   | 032   | 033   | 034   | 035   | 036   | 037   | 038   | 039   | 040   | 041   | 042   | 043   | 044   | 045   | 046   | 047   | 048   | 049   | 050   | 051   | 052   | 053   | 054   | 055   | 056   | 057   | 058   | 059   | 060   | 061   | 062   | 063   | 064   | 065   | 066   | 067   | 068   | 069   | 070   | 071   | 072   | 073   | 074   | 075

CREE CRÉÉ alain salesse illustration 3D design graphique publicité

CREE vous transmet une information, un truc publicitaire qui vous sera utile. Si votre publicité vous tient à coeur, chaque semaine, un nouvel article qui vous concerne est rajouté à notre base de donnée.

Si de votre côté il y a des éléments (texte, visuels ou bonne adresse Internet que vous aimeriez partager,

faites les parvenir à Contact CREE, nous les publierons dans diverses chroniques.


Tous les articles qui apparaissent dans cette chronique ont déjà été publié sur le web dans d’autres sites.

7 conseils pour concevoir un dépliant efficace

Écrit par Pascal Pelletier, concepteur-rédacteur| Catégorie: Imprimé | Date: 200?


StyloPub

Le petit aide-mémoire des grands rédacteurs publicitaires




1. Adoptez un format qui conviendra à votre information.

Je suis toujours surpris de constater que des entreprises décident d’abord du format de leurs dépliants avant du contenu à mettre dedans! Le format doit être déterminé par des messages et par un concept global, et non l’inverse.


2. Donnez un concept à votre dépliant, et ce, dès la couverture.

La couverture de votre dépliant est déterminante, car c’est ce que va découvrir en premier votre lecteur. Son rôle consiste à attirer l’attention pour inciter à ouvrir le dépliant, puis à lire attentivement votre argumentation. Par conséquent, l’originalité du graphisme ou de la photo et la pertinence de l’accroche sont les qualités indispensables pour intéresser, séduire et convaincre.


3. Faites des sous-titres pleinsdonc qui donnent un message clé —

Évitez de présenter de gros blocs de textes et mettez des éléments en relief: mots ou lignes en gras, encadrés, légendes sous les visuels, énumérations verticales et non en texte suivi, etc. Si le dépliant est long, donnez un tableau récapitulatif.


4. Aérez le contenu et montrez du visuel intéressant.

N’ayez pas peur du vide, car les espaces en blanc facilitent la lecture. De plus, incluez des photos, dessins, schémas, etc., intéressants, c’est-à-dire pertinents, et si possible percutants. Évitez autant que possible les visuels banals et usés à la corde que l’on retrouve dans les banques d’images gratuites.


5. Ne donnez pas trop de messages et restez concis.

Plus l’information est brève, plus le lecteur vous suivra sans se sentir submergé. Le défi est de transmettre à votre public votre message efficacement et en un temps record. Ne dépassez pas huit lignes par paragraphe, chacun de ceux-ci devant alors compter trois ou quatre phrases au maximum. Pour sélectionner l’information à exploiter, demandez-vous quel est le minimum de renseignements dont le lecteur a besoin pour adopter le comportement souhaité. Résistez à l’envie de dépasser ce minimum!


6. Incluez de l’info qui suscitera l’intérêt de conserver le dépliant.

En plus de mettre en avant les messages qui sont la raison d’être du dépliant, on peut ajouter de l’information comme des statistiques, conseils, témoignages, plans, recettes, capsules du type « le saviez-vous? », etc. Cela permet de créer deux effets très vendeurs. D’abord, on montre ainsi qu’on connait bien son domaine d’activités. Ensuite, cette information sera perçue comme un signe de générosité, ce qui disposera favorablement la cible à une offre commerciale ou a tout autre type de message.


7. Évitez le vasage et démarquez-vous.

Proscrivez les répétitions inutiles, les clichés et le jargon corporatif, et utilisez les mots de la cible. Vos textes doivent être uniques comme votre organisation, et non de la même encre que celle de vos compétiteurs! Enfin, employez un style empreint d’assurance et d’un enthousiasme de bon gout.


Pour recevoir gratuitement par courriel une version détaillée de cet article (5449 mots au lieu des 469 précédents), communiquez avec moi:

Pascal Pelletier, concepteur-rédacteur à la pige, publicité, marketing direct et communication d’entreprise

Té1.:514 597-0890